Premières lignes #2

Bonjour à tous,

je vous retrouve aujourd’hui une nouvelle fois pour le RDV Premières lignes que j’ai découvert via Ma Lecturothèque  dont le principe est de prendre, chaque semaine, un livre et de vous en citer les premières lignes du récit.

Cette semaine, j’ai sélectionné les premières lignes d’un roman dans lequel je me suis plongé récemment pour le challenge du Pingouin Vert et dont la trame de fond de l’histoire d’un des protagonistes a pris forme avec l’opération de répression  nommée « La nuit des crayons » qui a eu lieu en 1976 en Argentine.

L’idée de ce roman est venu d’une rumeur, dans l’établissement scolaire du fils de l’auteur, dont ont disait que l’un des professeurs avait fait de la prison. Face à celle-ci le professeur en question s’est donc confronté à ses élèves et raconté cet événement au cours duquel il avait effectivement été incarcéré.

De là naît le roman Les naufragés de la salle d’attente qui nous plonge dans les confins de la salle d’attente d’un psychologue à Grenoble où trois inconnus, qu’en apparence  tout oppose, vont se retrouver bloqués dû à un accident de tramway qui plonge le quartier dans l’obscurité. Il s’agit donc d’un roman à huit clos, où chaque personnage se révèle peu à peu dans ce contexte d’attente, d’angoisse et de peur de l’autre.

« Je détestais cette neige partout. L’hiver, le froid, le bas des pantalons mouillé, les vestes froissées sous les manteaux. Je détestais ce quartier. Des ruelles sinueuses, aucune place pour manœuvrer avec ma voiture, encore moins pour se garer. Derrière sa barrière bicolore, blanc sur rouge, le parking de l’immeuble où je me rendais. Aux trois-quarts vide.
Un affront. Ce parking n’était là que pour narguer le retardataire que j’étais souvent. La plupart du temps, en fait.
La plupart du temps, mais pas aujourd’hui ».

Les naufragés de la salle d’attente, Tom Noti, 2012.

41W0yS+7t0L._SX195_

 

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s